Podcasts sur l'histoire

Vivian Glassman

Vivian Glassman


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Vivian Glassman, la fille de Samuel Glassman et Sadie Horowitz Glassman, est née à New York le 30 janvier 1919. Ses parents sont tous deux nés en Russie et sont arrivés aux États-Unis en 1894. Elle a fait ses études au Hunter College et après son départ en 1939, elle devient commis au crédit chez HL Gloss & Brothers. En 1941, elle réussit le difficile examen d'entrée au City College de New York, où les frais de scolarité étaient gratuits.

Le 25 mai 1942, elle est employée comme assistante professionnelle dans les laboratoires d'ingénierie du Corps des transmissions de l'armée à Fort Monmouth, New Jersey. Elle démissionna de son poste le 1er mars 1943. D'après son dossier déclassifié du FBI, elle avait accès à des informations secrètes. "Dans sa lettre de démission... elle a déclaré qu'elle était intéressée à obtenir un travail dans le domaine des mathématiques, pour lequel elle a été formée, et qu'en sa capacité actuelle, elle n'utilisait pas ses capacités ou son éducation." Le 8 avril 1943, elle est employée comme aide de laboratoire principale à Long Beach Island, New Jersey. Vivian Glassman a démissionné le 31 août 1943, déclarant qu'elle voulait travailler dans le "domaine des mathématiques et des statistiques". (1)

Au cours de cette période, elle s'est associée à un groupe d'espions soviétiques comprenant Julius Rosenberg, Joel Barr, Alfred Salant, Morton Sobell, David Greenglass et William Perl. Rosenberg a rassemblé le matériel et s'est arrangé pour qu'il soit copié par Semyon Semyonov. Ce matériel est ensuite allé à Alexander Feklissov, qui a affirmé plus tard qu'entre 1943 et 1945, le groupe Rosenberg "m'avait donné plus de 20 000 pages de documents techniques plus 12 000 pages du manuel de conception complet du premier chasseur à réaction américain, le P-80 Shooting Star." (2)

Le 16 juin 1950, David Greenglass est arrêté. La Tribune de New York l'a cité comme disant : « J'ai estimé que c'était une négligence grave de la part des États-Unis de ne pas donner à la Russie les informations sur la bombe atomique parce qu'il était un allié. (3) Selon le New York Times, en attendant d'être traduit en justice, "Greenglass a semblé indifférent, riant et plaisantant avec un agent du FBI. Lorsqu'il a comparu devant le commissaire McDonald... il a prêté plus d'attention aux notes des journalistes qu'à la procédure." (4) L'avocat de Greenglass a déclaré qu'il avait envisagé de se suicider après avoir appris l'arrestation de Gold. Il a également été détenu sous caution de 1 000 000 $.

Le 6 juillet 1950, le grand jury fédéral du Nouveau-Mexique a inculpé Greenglass de complot en vue de commettre des actes d'espionnage en temps de guerre au nom de l'Union soviétique. Plus précisément, il a été accusé d'avoir rencontré Harry Gold à Albuquerque le 3 juin 1945, d'avoir produit « un croquis d'un moule de lentille hautement explosif » et d'avoir reçu 500 $ de Gold. Il était clair que Gold avait fourni la preuve pour condamner Greenglass.

Les Miroir quotidien new-yorkais a rapporté le 13 juillet que Greenglass avait décidé de rejoindre Harry Gold et de témoigner contre d'autres espions soviétiques. "La possibilité que le prétendu espion atomique David Greenglass ait décidé de dire ce qu'il sait sur le relais d'informations secrètes vers la Russie a été démontrée hier lorsque le commissaire américain McDonald a accordé à l'ancien sergent de l'armée un ajournement de la procédure pour le déplacer au Nouveau-Mexique pour y être jugé. " (5) Quatre jours plus tard, le FBI a annoncé l'arrestation de Julius Rosenberg. Les New York Times a rapporté que Rosenberg était le « quatrième Américain détenu comme espion atomique ». (6)

Le NKVD prévoyait maintenant de faire sortir du pays les membres du réseau Rosenberg qui n'avaient pas été arrêtés. Comme l'a souligné Alexander Feklissov : « William Perl vivait toujours à Cleveland où il avait été maintenu en sommeil. Dans l'hystérie de l'époque, il était inconcevable d'envoyer un citoyen soviétique à Cleveland pour l'aider à quitter le pays. peut-être remplir la mission ? Le réseau souterrain se désintégrait et chaque nouveau contact pouvait déclencher de nouvelles arrestations... Même s'il avait hiberné pendant quatre ans, Perl avait été un agent très important et c'était un devoir moral de le sauver. (7)

Il a été décidé d'envoyer Vivian Glassman voir William Perl. Elle était un membre discret du réseau et ils étaient convaincus que le FBI ignorait qu'elle était une espionne. C'est également vrai de Perl mais il l'avait rencontrée quelque temps auparavant alors qu'elle était en compagnie de Julius Rosenberg, Joel Barr et Alfred Sarant. Le 21 juillet 1950, un agent du NKVD lui rend visite et lui demande « d'entreprendre une mission importante : se rendre à Cleveland, contacter Perl et l'avertir qu'il pourrait être arrêté, lui remettre 2 000 $ et des instructions détaillées pour organiser son évasion au Mexique. ." (8)

Glassman arriva au domicile de Perl le 23 juillet 1950. Perl commenta plus tard : « Vers midi ce dimanche après-midi, alors que je me préparais à sortir pour un pique-nique, Vivian Glassman est soudainement apparue... J'étais assez surprise. l'a reconnue comme une amie de Joel Barr. Je lui ai demandé d'entrer. Elle a agi un peu mystérieusement. Elle a pris un papier que j'avais traîné et a commencé à écrire dessus et m'a fait signe de lire ce qu'elle avait écrit et, eh bien, elle a écrit qu'elle avait reçu des instructions d'une personne qu'elle ne connaissait pas, à New York, de se rendre à Cleveland pour entrer en contact avec un ingénieur aéronautique pour lui donner de l'argent et des instructions pour quitter le pays, et je crois qu'elle a mentionné le Mexique dans ce connexion... Eh bien, j'étais très contrarié. J'ai mentionné quelque chose à propos de... Je ne comprenais pas de quoi il s'agissait. Je crois que j'ai peut-être mentionné que je pensais que c'était un piège quelconque, des mots à cet effet. Je me sentais plutôt incohérent à l'époque... Eh bien, je lui ai dit r que je pensais qu'elle ferait mieux d'y aller. Je l'ai fait sortir." (9)

Perl croyait que Vivian Glassman avait été transformée par le FBI et c'était une tentative de le piéger. Il avait été interviewé par le FBI la semaine précédente. Après avoir consulté son avocat, il s'est rendu au FBI et a rapporté sa visite : « J'avais été interrogé par le FBI depuis une semaine ou deux, et cela s'ajoutant à tout cela, m'a fait me sentir très, eh bien, bouleversé, alors j'ai décidé que je devrais consulter... un avocat, ce que j'ai essayé de consulter, le lendemain matin... Bien sûr, j'avais lu des articles sur les affaires d'espionnage dans les journaux. Elle a mentionné par écrit qu'elle connaissait Julius Rosenberg. quelque chose qu'on me demandait, de fuir le pays pour une raison quelconque. Et donc tout ce à quoi je pouvais penser était que quelqu'un essayait de me piéger dans quelque chose, puisque je n'avais aucune raison de partir. "

Le FBI a maintenant mené une enquête sur Glassman. Ils ont découvert que pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s'était associée à un groupe d'espions soviétiques comprenant Julius Rosenberg, Joel Barr, Alfred Salant, William Perl, Morton Sobell et David Greenglass. Un dossier créé le 8 mars 1950 mentionnait qu'elle avait travaillé avec Rosenberg aux laboratoires d'ingénierie du Corps des transmissions de l'armée à Fort Monmouth, New Jersey. Selon ce dossier du FBI, elle avait accès à des informations secrètes dans ce travail. (dix)

Vivian Glassman a été interviewée par le FBI le 4 août 1950. "Elle a affirmé qu'elle ne connaissait pas l'homme qui lui avait donné 2 000 $ à apporter à William Perl. "Elle a admis l'individu à la porte et a déclaré que son identité lui était inconnue. . Elle a déclaré que bien qu'elle ne connaisse pas l'homme, elle pensait qu'elle pouvait lui faire confiance tant qu'il était un ami de Joel Barr... Il lui a alors donné un rouleau d'argent et a déclaré "voici 2 000 dollars". Il est ensuite parti."

Elle a également admis qu'elle connaissait à la fois Julius et Ethel Rosenberg. "Elle a dit qu'elle les avait rencontrés pour la première fois alors qu'elle faisait du porte-à-porte pour le Parti travailliste américain: "Elle s'est liée d'amitié avec la femme de Rosenberg et a rendu visite à Rosenberg socialement par la suite. Elle a nié avoir jamais travaillé pour Julius Rosenberg ou qu'il le lui ait demandé. Elle a déclaré que Rosenberg avait été dans son appartement au 131 East Seventh Street à plusieurs reprises lorsqu'il l'avait ramenée chez elle de Knickerbocker Village tard dans la nuit, elle a nié que l'appartement ait été utilisé par Rosenberg pour des travaux photographiques ou qu'il ait jamais eu l'usage de l'appartement à quelque fin que ce soit." (11)

Dans une interview qu'elle a donnée au FBI le 8 août 1950, Vivian Glassman a admis qu'elle avait entretenu une relation étroite avec Joel Barr. Il la présente à son ami Alfred Salant. "Elle était en sa compagnie à de nombreuses reprises par la suite lorsqu'elle sortait avec Joel Barr et les trois ont fait un voyage en canoë ensemble à Old Forge, Thendara, NY, à l'été 1944." (12)

Vivian Glassman a comparu devant le grand jury de Rosenberg le 14 août 1950. Le rapport du FBI indiquait : « Vivian Glassman a été présentée au grand jury cet après-midi à 12 h 30 et a de nouveau refusé de répondre aux questions au motif que cela pourrait l'incriminer ou la dégrader. " Le FBI a considéré que Glassman pourrait bien être un espion mais son nom, contrairement à Rosenberg, Barr, Salant, Sobell et Greenglass, n'était pas apparu dans les transcriptions de Venona, il a été décidé de ne pas l'accuser d'espionnage.

William Perl a été arrêté le 15 mars 1951. Il a été interrogé par le FBI et les procureurs impliqués dans l'enquête sur les espions atomiques. Perl a rappelé plus tard que Roy Cohn était à la réunion : « Roy Cohn m'a informé que... si je n'avouais pas, je serais indiqué. Il a dit qu'il a répondu à Cohn que "Je n'avais rien à avouer, mais quoi que lui ou quelqu'un d'autre ait contre moi, j'aimerais beaucoup l'entendre en audience publique." (13)

Quelques mois plus tard, William Perl se présente devant le Grand Jury Rosenberg. Il a nié connaître Julius Rosenberg et Morton Sobell et, par conséquent, il a été accusé de parjure. Son procès débuta le 18 mars 1953. La défense de Perl reposait principalement sur son interprétation subjective du mot "savoir" dans les questions que le grand jury lui avait posées. Il a affirmé qu'au début, il avait honnêtement oublié de "connaître" à la fois Rosenberg et Sobell. Il a été affirmé que « sa mémoire pourrait bien avoir été influencée par son empressement avoué à se dissocier de ses camarades de classe accusés ». Perl a souligné qu'un agent du FBI lui avait dit que "Rosenberg et Sobell vont frire". Perl a déclaré au tribunal: "Les détails de l'affaire dans les journaux … et l'accent mis par le FBI sur le fait que Rosenberg et Sobell risquaient la peine de mort m'ont horrifié et choqué." (14)

Il a également été révélé que la semaine précédant la visite de Vivian Glassman, des agents du FBI l'avaient interrogé sur Rosenberg, Sobell, Joel Barr et Alfred Sarant. "Ils... ont déclaré qu'ils avaient la preuve que Barr et Sarant étaient membres du Parti communiste". Il a déclaré qu'il ne savait pas personnellement que l'un ou l'autre des deux hommes était membre du Parti communiste des États-Unis, mais qu'il avait minimisé sa relation avec eux. "J'avais peur de perdre mon emploi s'ils (le comité de loyauté) avaient l'impression que j'étais associé aux communistes."

Le jury de Perl a rendu un verdict de culpabilité, avec une recommandation de clémence. Cependant, le procureur adjoint des États-Unis Lloyd Francis MacMahon a demandé « une peine plus sévère » parce que Perl « cachait sa connaissance personnelle et directe des activités de Julius Rosenberg, Morton Sobell et d'autres personnes impliquées dans l'espionnage au nom de l'Union soviétique ». Le juge a suivi les conseils de MacMahon et a infligé à Perl la peine maximale - cinq ans. (15)

Vers midi ce dimanche après-midi (23 juillet 1950), alors que je me préparais à sortir pour un pique-nique, Vivian Glassman est soudainement apparue... me lire ce qu'elle avait écrit et, eh bien, elle a écrit à l'effet qu'elle avait des instructions d'une personne qu'elle ne connaissait pas, à New York, de se rendre à Cleveland pour entrer en contact avec un ingénieur aéronautique pour lui donner de l'argent et des instructions pour partir le pays, et je crois qu'elle a mentionné le Mexique à ce propos...

Eh bien, j'étais très énervé. Je l'ai fait sortir... Comme je l'ai dit, j'étais très contrarié, et j'avais été interrogé par le FBI pendant la semaine ou les deux précédentes, et cela m'a fait me sentir très, eh bien, contrarié, J'ai donc décidé de consulter... un avocat, ce que j'ai essayé de faire le lendemain matin... Bien sûr, j'avais lu des articles sur les affaires d'espionnage dans les journaux. Et donc tout ce à quoi je pouvais penser était que quelqu'un essayait de me piéger dans quelque chose, puisque je n'avais aucune raison de partir.

Elle a affirmé qu'elle ne connaissait pas l'homme qui lui a donné 2 000 $ à remettre à William Perl. Il est ensuite parti....

Elle est devenue amie avec la femme de Rosenberg et a visité Rosenberg socialement par la suite. Elle a déclaré que Rosenberg avait été dans son appartement au 131 East Seventh Street à plusieurs reprises lorsqu'il l'avait ramenée chez elle de Knickerbocker Village tard dans la nuit, elle a nié que l'appartement ait été utilisé par Rosenberg pour des travaux photographiques ou qu'il ait jamais eu l'usage de l'appartement à quelque fin que ce soit."

(1) Dossier déclassifié du FBI (8 mars 1950)

(2) Alexandre Feklissov, L'homme derrière les Rosenberg (1999) page 140

(3) La Tribune de New York (17 juin 1950)

(4) New York Times (17 juin 1950)

(5) Miroir quotidien new-yorkais (13 juillet 1950)

(6) New York Times (18 juillet 1950)

(7) Alexandre Feklissov, L'homme derrière les Rosenberg (1999) page 250

(8) Alexandre Feklissov, L'homme derrière les Rosenberg (1999) page 251

(9) William Perl, déclaration au FBI (26 juillet 1950)

(10) Dossier déclassifié du FBI (8 mars 1950)

(11) Vivian Glassman, interviewée par le FBI (4 août 1950)

(12) Vivian Glassman, interviewée par le FBI (8 août 1950)

(13) Walter Schneir et Miriam Schneir, Invitation à une enquête (1983) page 290

(14) William Perl, témoignage devant le tribunal (19 mars 1953)

(15) Walter Schneir et Miriam Schneir, Invitation à une enquête (1983) page 292


Vivian Glassman - Histoire

D'autres transcriptions d'espionnage de la guerre froide dévoilées

La victoire pour les archives et les associations historiques se traduit par la publication de nouvelles informations sur le cas d'espionnage de Rosenbergs

Pour plus d'informations, contactez:
Tom Blanton/Meredith Fuchs - 202/994-7000
David Vladeck - 202/662-9540

Washington, D.C., 24 octobre 2008 - Aujourd'hui, en réponse à un pétition déposées par la National Security Archive et plusieurs associations historiques, la National Archives and Records Administration (NARA) a publié les transcriptions auparavant secrètes du grand jury de huit témoins liés à des poursuites pour espionnage pendant la guerre froide. Les près de 300 pages de transcriptions du grand jury Brothman/Moskowitz révèlent de nouveaux détails importants sur le témoignage de Elizabeth Bentley, la soi-disant &ldquoRed Spy Queen,&rdquo et Harry Or, qui a conduit les autorités à David Greenglass et aux Rosenberg. En outre, NARA a publié les témoignages de Vivian Glassman, Edith Levitov et Frank Wilentz du grand jury Rosenberg.

"La publication de ces dossiers supplémentaires du grand jury marque une victoire importante pour les historiens, les archivistes et le peuple américain", a déclaré Meredith Fuchs, l'avocate générale des Archives de sécurité nationale. &ldquoIl s'ajoute au dossier historique sur le procès d'espionnage le plus important de l'histoire américaine, qui a été un moment déterminant de la guerre froide, et nous aide à mieux comprendre comment notre société a répondu à la menace de l'espionnage soviétique.&rdquo

Le gouvernement, par l'intermédiaire du procureur des États-Unis pour le district sud de New York, s'était opposé à la publication des documents Brothman/Moskowitz. Le 26 août 2008, cependant, le juge Alvin Hellerstein décidé ils avaient une "importance historique considérable" et ont ordonné leur libération. Le gouvernement a refusé de faire appel de cette décision.

&ldquoLa divulgation des transcriptions de Rosenberg et Brothman/Moskowitz témoigne de l'idée que les dossiers du grand jury historiquement précieux devraient, après une période de temps raisonnable, être rendus publics,» a expliqué David Vladeck, avocat des Archives et des associations historiques qui ont soutenu le pétition et professeur au Georgetown University Law Center. &ldquoGarder l'histoire de notre nation&rsquo secrète ne sert aucun objectif légitime. Ces documents étaient trop importants pour être laissés à ramasser de la poussière sur les étagères des Archives nationales. Maintenant qu'ils ont été libérés, les historiens et le peuple américain peuvent s'attaquer à leur propre histoire.»

Au cours des années 1940, Abraham Brothman a donné des informations industrielles secrètes à Elizabeth Bentley, qui les a remises à l'Union soviétique. Bentley a finalement mis fin à cette relation, mais Harry Gold l'a remplacée comme intermédiaire vers les Soviétiques. Bentley et Gold sont finalement devenus des informateurs du FBI et ont fourni des informations qui ont permis aux autorités de Brothman et de son partenaire commercial Miriam Moskowitz. Brothman et Moskowitz ont tous deux été reconnus coupables d'entrave à la justice et ont purgé des peines de prison. Les affaires Brothman/Moskowitz et Rosenberg étaient liées depuis le début, partageant certains témoins clés et le même groupe d'enquêteurs et de procureurs. Le même juge a également traité les deux affaires.

L'une des transcriptions qui sera publiée aujourd'hui documente une troisième comparution devant un grand jury de Harry Gold, un personnage haut en couleur qui a joué un rôle principal dans les deux réseaux d'espionnage. Comme l'a expliqué l'historien Allan Hornblum de l'Université Temple dans son déclaration pour ce procès :

&ldquo[S]i Gold n'avait pas avoué, il n'aurait probablement pas été condamné et emprisonné pendant 16 ans. Les autorités n'auraient probablement pas découvert David Greenglass et les Rosenberg. Les Rosenberg n'auraient pas été exécutés Greenglass, [Morton] Sobell, William Perl et d'autres n'auraient pas été emprisonnés, et plusieurs réseaux d'espionnage soviétiques n'auraient pas été démantelés.

Les témoignages de plusieurs témoins du grand jury de Rosenberg qui sont encore en vie et qui se sont opposés à la libération, dont le frère d'Ethel Rosenberg, David Greenglass, restent scellés. Les pétitionnaires qui ont gagné le procès pour libérer la plupart des dossiers du grand jury de Rosenberg et Brothman/Moskowitz comprennent les archives de la sécurité nationale de l'Université George Washington, le Association historique américaine, les Société américaine d'histoire juridique, les Organisation des historiens américains, les Société des archivistes américains, et New York Times journaliste Sam Roberts. Les pétitionnaires sont représentés par David Vladeck du Institut de représentation publique au Georgetown University Law Center, qui a également agi à titre de conseil dans le cadre de la requête du grand jury Alger Hiss, et Debra L. Raskin, à Vladeck, Waldman, Elias et Engelhard à New York.


Julius M. Glassman Nécrologie

&ldquoChères Tess et Alan, Nos pensées vous accompagnent en ce moment. Alex se souvient des nombreuses fois où il est venu chez Rafalowsky et des bons moments qu'ils ont partagés. Lire la suite » &rdquo
4 sur 42 | Publié par : Alex & Carol Bahl - Vue de la rivière, Floride

&ldquoTessie, Mes pensées et mes prières sont avec vous et votre famille en ces moments difficiles. Julius était un homme merveilleux et ne sera jamais oublié. . Lire la suite » &rdquo
7 sur 42 | Publié par : Michael Paulus - Kingston, New York

&ldquoChère Tess, très triste d'entendre parler de Julius, mes prières et mes pensées sont avec vous et Alan. &rdquo
8 sur 42 | Publié par : Elke Egan - Eau claire, Floride

&ldquoTessie et Alan : Votre mari et votre père étaient un homme dont je me souviens avec émotion et admiration. Il manquera vraiment à beaucoup et mes prières le sont. Lire la suite » &rdquo
9 sur 42 | Publié par : Diana Spada - Kingston, New York

&ldquoMes sincères condoléances à la famille du chef Glassman. On se souviendra de lui comme d'un vétéran dévoué de l'application de la loi, respecté de tous. &rdquo
10 sur 42 | Publié par : Harry VanVliet IV/Capitaine (ret) UC Sheriff - New York

&ldquoChère Tess, les mots ne peuvent exprimer à quel point je suis désolé pour toi. Vous et votre bien-aimé Julius, êtes des gens merveilleux. Comme beaucoup l'ont dit, non. Lire la suite » &rdquo
11 sur 42 | Publié par : Lonnie Schuh - Kingston, New York

&ldquoChef, Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je ne serais pas où je suis aujourd'hui si vous n'aviez pas pris le risque d'embaucher un jeune enfant inexpérimenté. Lire la suite » &rdquo
12 sur 42 | Publié par : Scott Herrington - Kingston, New York

&ldquoNous vous envoyons notre amour et nos prières pendant cette période difficile. Oncle Julius nous manquera ici, mais en bonne compagnie au paradis. Avec notre. Lire la suite » &rdquo
13 sur 42 | Publié par : Jennifer et Micha Rozenbaum - New York

&ldquoTheresa - Vous avez nos plus sincères condoléances pour le décès d'un homme cher, Julius. Je me souviendrai avec émotion de l'époque où « chef » était l'agent de sécurité. Lire la suite » &rdquo
14 sur 42 | Publié par : Terry Landi - Kingston, New York

&ldquoConnaître Julius a enrichi ma vie. Il avait de l'amour et de la compréhension dans son cœur pour toute l'humanité. Mes prières pour vous et votre famille sont de trouver la paix. Lire la suite » &rdquo
15 sur 42 | Publié par : lois lembers - Kingston, New York

&ldquoÀ la famille Glassman, vous avez mes plus sincères condoléances. Julius était un vrai gentleman et on se souviendra toujours de moi comme du "chef". Non seulement a. Lire la suite » &rdquo
16 sur 42 | Publié par : Ted Feeney/Police de Kingston - New York

&ldquoChères Theresa et Alan, je n'ai que de bons souvenirs de "l'officier Glassman". J'ai appris à vous connaître grâce à mon père (Bud Burger) et à son service. Lire la suite » &rdquo
17 sur 42 | Publié par : Ginny - Château-de-Vert, DANS

&ldquoJulius tu resteras dans mon cœur pour toujours tu étais une belle personne et un vrai ami.Ce n'est pas un au revoir, nous nous reverrons bientôt, avec notre. Lire la suite » &rdquo
18 sur 42 | Publié par : Sharon Chatham - balise, New York

&ldquoChères tantes Tessie et Alan, De simples mots ne peuvent exprimer la perte que nous ressentons tous pour "Notre oncle Julius". Il se tenait debout dans nos vies et. Lire la suite » &rdquo
19 sur 42 | Publié par : Votre nièce Sylvia Prusinski - New York

&ldquoTess, Nos pensées et nos prières vous accompagnent. Le soutien que vous et Julius avez offert gratuitement à maman et papa quand ils en avaient besoin ne sera jamais oublié. Prenez. Lire la suite » &rdquo
20 sur 42 | Publié par : Bill Slover Jr. - Melbourne, Floride

&ldquoLa fois où j'ai connu l'oncle Julius, c'était un homme formidable qui ferait n'importe quoi pour vous et n'avait jamais de mal à dire de qui que ce soit. Mon seul regret est le. Lire la suite » &rdquo
22 sur 42 | Publié par : Raymond G Crispino Jr. - Sussex, New Jersey

&ldquoTessie et Alan, désolé d'apprendre le décès de Julius. C'était un homme bien et il nous manquera vraiment. Sincères condoléances, Frank Polacco Jr. . Lire la suite » &rdquo
23 sur 42 | Publié par : Frank A Polacco Jr - New York

&ldquoUn autre poème pour vous en cette triste période . mon cœur va vers toi Souviens-toi de moi dans les jours calmes Tandis que les gouttes de pluie chuchotent sur ta vitre. Mais dans votre. Lire la suite » &rdquo
24 sur 42 | Publié par : TD - New York, New York

&ldquoJe suis tellement navré de te perdre papa. je t'aime tellement et tu me manques :-((( &rdquo
25 sur 42 | Publié par : Alan Glassman - Kingston, New York

&ldquoÀ la famille Glassman, Nos pensées vous accompagnent en cette période de tristesse. Barbara DeMicco Mike DeMicco & rdquo
26 sur 42 | Publié par : Barbara DeMicco - Hurley Ouest, New York

&ldquoChère Tess, nos plus sincères condoléances à vous et votre famille. Julius était une âme douce. Le poème de ta nièce disait tout. Nos pensées et nos prières sont. Lire la suite » &rdquo
27 sur 42 | Publié par : Joanne (Schuh) Bush - Kingston, New York

&ldquo CHÈRE TESSIE, DÉSOLÉ D'APPRENDRE VOTRE PERTE. MES PRIÈRES SONT AVEC VOUS ET VOTRE FAMILLE. &rdquo
28 sur 42 | Publié par : CHARLES KING - CHARLOTTE, NC

&ldquoKim et sa famille, je suis désolé d'apprendre votre perte. Vous êtes dans mes prières. &rdquo
29 sur 42 | Publié par : George Smith - Kingston, New York

&ldquoLe chef Glassman était une personne extrêmement gentille et une véritable icône du service de police de Kingston. Nos condoléances à la famille. &rdquo
30 sur 42 | Publié par: Christopher Schick - Sacramento, Californie

&ldquoMes plus sincères sympathies. Vivian (Mme Joseph) Longton & rdquo
31 sur 42 | Publié par : Vivian (Mme Joseph)Longto - New York

&ldquoÀ Tess et à sa famille, nos plus sincères condoléances. Je n'oublierai jamais les bons shampooings. Votre ancien client Elsie et le pasteur Jim Cook. &rdquo
32 sur 42 | Publié par : Elsie B. Secor Cook - Edgewater, Floride

&ldquoChères Tessie et Alan, Mes pensées, mes prières et mon amour sont avec vous deux en ce moment. Puissiez-vous trouver un peu de réconfort en sachant que d'autres partagent. Lire la suite » &rdquo
33 sur 42 | Publié par : Ron Smith - Parc d'Ulster, New York

&ldquoChère tante Tessie et Alan Vous êtes dans mon cœur et dans mes prières. L'oncle Julius n'était pas seulement un grand oncle, mais le plus gentil, le plus généreux et le plus doux. Lire la suite » &rdquo
34 sur 42 | Publié par : Alison Caiola - Tête de rivière, New York

&ldquoChère Tess : Nous partageons tous votre perte. "Chef" était l'un des hommes doux les plus aimés et respectés qui a également servi ses pairs, la communauté et les étrangers. Lire la suite » &rdquo
35 sur 42 | Publié par : Penny et Joe Stinton - Floride

&ldquoChère Tessie et famille. Nous sommes attristés de lire votre perte. Puissiez-vous continuer à célébrer la vie merveilleuse que vous avez partagée. Vos souvenirs le seront. Lire la suite » &rdquo
36 sur 42 | Publié par : Suzanne Lyons - Boston, MA

&ldquoTessie, nous sommes vraiment désolés d'apprendre la perte de Julius. C'était une personne formidable et l'un des policiers les meilleurs et les plus soignés que j'aie jamais vus. I. Lire la suite » &rdquo
37 sur 42 | Publié par : George Kotrady - Sainte-Augustine, Floride

&ldquoChères Theresa et Alan, Je suis désolé d'apprendre votre perte. Julie était une personne formidable et une merveilleuse amie pour ma mère et mon père, Hilda et Ray Kittle. . Lire la suite » &rdquo
38 sur 42 | Publié par : Cheryl Kittle - Palm Harbor, Floride

&ldquoChères Mme Glassman et Al, Nos pensées et nos prières vous accompagnent en cette période de tristesse. Tom & Karen Dwyer & rdquo
39 sur 42 | Publié par : Thomas M. Dwyer - Selbyville, DE

&ldquoChère Tessie et famille, Nos pensées et nos prières vous accompagnent. Amour, Antoinette & Donna Cosenza & rdquo
40 sur 42 | Publié par : Antoinette Cosenza Rosa - New York

&ldquoQue l'amour de la famille et des amis vous apporte paix et confort. Dieu vous bénisse & rdquo
41 sur 42 | Publié par : Paul & Anna Staiger - Kingston, New York

&ldquoNous avons été vraiment désolés d'apprendre votre perte à l'église aujourd'hui. Toutes nos prières et condoléances vous accompagnent. &rdquo
42 sur 42 | Publié par : Barbara et John Ioia

  • Voir tout
  • Laisser un souvenir
  • Quitter la mémoire audio
  • Allumer une bougie

Navigation sur le site

Fiction

  • Aventure
    • Aventure historique
    • Fiction de guerre et de combat
    • les westerns
    • la criminalité
    • Mystère
    • Polar
    • Romans graphiques : histoire et critique
    • Littéraire & Mémoires
    • Mangas
    • Super-héros et méchants
    • Histoires vraies et non-fiction
    • Histoires classiques d'horreur et de fantômes
    • Romance adulte et contemporaine
    • Romance historique
    • Dystopique/post-apocalyptique
    • Fantaisie
    • science-fiction
    • Opéra de l'espace

    Non-fiction

    • Art, création et style
    • Biographies
    • Affaires, finance et droit
    • Informatique & TI
    • Ingénierie, technologie et mathématiques
    • Nourriture boisson
    • Jeux
    • Santé et mode de vie
    • Histoire, politique et philosophie
    • Maison & Jardin
    • Humour
    • Langue et référence
    • Musique, cinéma et théâtre
    • Monde naturel
    • Poésie
    • Psychologie et sciences sociales
    • Religion
    • Sciences et médecine
    • Sport et remise en forme
    • Voyages et transports
    • Vrai crime

    Enfants & amp Jeune adulte

    • Catégories
      • Activités & Interactif
      • Bandes dessinées et annuelles
      • Apprentissage précoce
      • fiction
      • Jeux et jouets
      • Non-fiction
      • Livres d'images
      • Poésie, Anthologies & Annuels
      • Papeterie & Divers Articles
      • Jeune adulte
      • Bébés
      • Tout-petits
      • 3-5ans
      • 6-8 ans
      • 9-12 ans
      • Adolescents et jeunes adultes
      • A. A. Milne
      • Béatrix Potter
      • C. S. Lewis
      • David Walliams
      • Dr. Seuss
      • Enid Blyton
      • Jacqueline Wilson
      • Jeff Kinney
      • JK Rowling
      • Julia Donaldson
      • Snicket citronné
      • Roald Dahl
      • Une série d'événements malheureux
      • Cinq célèbres
      • Chaire de poule
      • Harry Potter
      • Histoires horribles
      • Monsieur les Hommes et Petite Mademoiselle
      • Pierre Lapin
      • Le Gruffalo
      • Winnie l'ourson

      Éducation

      • niveau d'éducation
        • Université
        • Un niveau
        • GCSE
        • Examens écossais
        • Étape clé 3
        • Étape clé 2
        • Étape clé 1
        • Les premières années
        • Phonétique
        • Design d'art
        • Études de commerce
        • Citoyenneté & Social
        • Langue Anglaise
        • Littérature anglaise
        • Géographie
        • Histoire
        • Langues
        • Mathématiques
        • Médical
        • Éducation physique
        • Études religieuses
        • les sciences
        • La technologie

        Papeterie & Cadeaux

        • Papeterie & Cadeaux
          • Livres de coloriage pour adultes
          • Agendas et calendriers
          • Livres cadeaux
          • Moleskine
          • Des cahiers
          • Articles de papeterie
          • Tarot
          • Jeux de société
          • Jeux de cartes
          • Jeux d'intérieur
          • Jeux de rôle, jeux de guerre et sports fantastiques
          • Jouets

          À propos de nous

          Aide & Contact

          • Aider
          • Nous contacter
          • Retour
          • Termes et conditions
            • Conditions d'utilisation
            • Conditions de vente
            • Politique de confidentialité
            • Politique relative aux cookies
            • Paramètres des cookies
            • Notifications push

            Ma liste d'envies

            Recherche rapide

            Suivez Wordery

            Recevez des nouvelles, des mises à jour et des offres spéciales.


            Psychologie

            J'utilise des techniques de traitement du langage naturel pour étudier des processus psychologiques tels que des résultats équitables dans les négociations, la prise de décision adaptative chez les policiers, la persuasion, le développement d'une compréhension mutuelle dans les interactions initiales, et autres. Vous trouverez plus d'informations sur les recherches menées dans mon laboratoire (Laboratoire de technologie, de relations et de langues) sur www.vivianpta.com

            Éducation

            PhD, psychologie expérimentale, Université du Texas à Arlington
            MS, psychologie expérimentale, Université du Texas à Arlington

            Méthodes de recherche et statistiques I et II
            Psychologie du langage

            *Représente un étudiant du Lake Forest College

            Ta, V.P., Lande, B, & Suss, J. (2021) Réactivité émotionnelle et expertise policière dans la prise de décision en matière de recours à la force. En cours d'examen au Revue de psychologie policière et criminelle.

            Ta, V. P., *Carrico, L., & Bousquet, A. Un tutoriel sur la classification binomiale à l'aide de l'apprentissage automatique. À l'étude.

            Bierstetel, S., Farrell, A., Briskin, J., Harvey, M., Gable, S., Ha, T., Ickes, W., Lin, W., Orina, M., Saxbe, D., Simpson, J., Ta, VP, & Slatcher, R. (2020) Associations entre l'appariement des styles de langage et l'engagement et la satisfaction relationnels : une analyse de données intégrative. Publié en ligne d'abord à Journal des relations sociales et personnelles.

            Ta, V. P., *Griffith, C., *Boatfield, C., *Wang, X., *Civitello, M., *Bader, H., *DeCero, E., & *Loggarakis, A. (2020). Expériences utilisateur de soutien social des chatbots compagnons dans des contextes quotidiens : analyse thématique. Journal de recherche médicale sur Internet, 22(3) :e16235.

            Gesselman, A., Ta, V. P., & Garcia, J. R. (2019). Vaut mille mots interpersonnels : Emoji comme signaux affectifs pour une communication numérique axée sur les relations. PLoS Un, 14(8), e0221297.

            Bayram, A.B., & Ta, V.P. (2019). Mesurer les connaissances communes : analyse sémantique latente, synchronie linguistique et connaissances communes dans les relations internationales. Relations internationales, 34(2),180-203.

            Bayram, A.B., & Ta, V.P. (2018). Caméléons diplomatiques : correspondance des styles linguistiques et accord dans les négociations diplomatiques internationales. Recherche sur la négociation et la gestion des conflits, 12(1), 23-40.

            Ta, V. P., Babcock, M. J., & Ickes, W. (2017). Développer une similitude sémantique latente dans les interactions initiales non structurées : les mots peuvent être tout ce dont vous avez besoin. Journal of Language and Social Psychology, 35(3), 1-24.

            Ta, V., & Ickes, W. (2017). Mesurer la précision empathique : le paradigme de l'interaction dyadique non structurée. Dans D. L. Worthington & G.D. Bodie (Eds.), Le livre de référence de la recherche sur l'écoute : Méthodologie et mesure. Oxford, Royaume-Uni : Wiley-Blackwell.

            Babcock, M.J., Ta, V.P., & Ickes, W. (2014). Similitude sémantique latente et correspondance des styles de langage dans les interactions dyadiques initiales. Journal du langage et de la psychologie sociale, 33(1), 78-88.

            *Représente un étudiant du Lake Forest College

            *Griffith, C., *Keller, A., *Loggarakis, A., & Ta, V.P. (2020). Regardez votre langue : enquête sur les marqueurs linguistiques de la persuasion et du changement d'attitude. Convention de la Society for Personality and Social Psychology, La Nouvelle-Orléans, LA, le 27 et 29 février.

            *DeCero, E., *Griffith, C., *Loggarakis, A., & Ta, V.P. (2020). Résolutions du Nouvel An : la différence de fixation d'objectifs entre les hommes et les femmes. Society for Personality and Social Psychology Convention, La Nouvelle-Orléans, LA, le 27 et 29 février.

            Univers de discours dans les discussions politiques entre adversaires politiques. (2019). Pré-conférence sur la psychologie du langage, Society for Personality and Social Psychology Convention, Portland, OR, 7 février.

            Langage et discours civil dans les interactions en ligne. (2018). Siège social de Facebook, Menlo Park, Californie, 14 mars.

            Le rôle et le développement de la similarité sémantique latente dans les interactions interpersonnelles. (2018). Pré-conférence sur la psychologie du langage, Convention de la Society for Personality and Social Psychology, Atlanta, GA, 1er mars.

            Réactivité émotionnelle et expertise policière dans la prise de décision en matière de recours à la force. (2021). SRI International, 2 avril.

            *Boatfield, C., & Ta, V.P. (2021). Exploration de l'effet des chatbots émotionnels sur les processus sociopsychologiques. (2021). Réunion de la Midwestern Psychological Association, virtuelle, du 22 au 24 avril.

            *Wang, X., *Kauth, K., *Boatfield, C., *Bethea, R., *DeCero, E., & Ta, V.P. (2021). Qu'est-ce que cela signifie si nous sortons ensemble? Réunion de la Midwestern Psychological Association, virtuelle, du 22 au 24 avril.

            Subvention de catalyseur communautaire, Society for Personality and Social Psychology, 2019, 2020

            Heritage Dissertation Award, Fondation pour la personnalité et la psychologie sociale, 2018

            Prix ​​de recherche de thèse, American Psychological Association, 2017

            Prix ​​Janice M. Epp, Société pour l'étude scientifique de la sexualité, 2017

            LSAMP Bridge to the Doctorate Fellowship, National Science Foundation, 2015-2017

            Prix ​​de l'affiche, exposition d'affiches du concours d'études supérieures, réunion annuelle de la Southwestern Psychological Association, San Antonio, TX, 2017

            Première place, Concours de recherche d'études supérieures, réunion annuelle de la Southwestern Psychological Association, Dallas, Texas, 2016

            Selected to attend Summer Institute in Social Psychology and Personality (SISPP), Northeastern University, 2015

            Outstanding Poster Award (co-investigator), Society for Personality and Social Psychology, 2015

            Diversity Fund Graduate Award, Society for Personality and Social Psychology, 2014

            STEM Fellowship, University of Texas at Arlington, 2014, 2015, 2017, 2018

            Research and Travel Grant, University of Texas at Arlington, 2015, 2016, 2017


            Vivian Mandis

            Managing Director of Investor Relations, US at Pomona Management LLC

            Relationship likelihood: Strong

            Chairman of the Board, Chief Executive Officer at White Oak Capital Corp.

            Relationship likelihood: Strong

            Fund Advisor at Toscafund Asset Management LLP

            Relationship likelihood: Strong

            Faculty Member at Practising Law Institute

            Relationship likelihood: Strong

            Fund Advisor at Oppenheimer Asset Management, Inc.

            Relationship likelihood: Strong

            Director, MD & Head-Global Business Development at Kiski Group, Inc.

            Relationship likelihood: Average

            Former President at Goldman Sachs Asset Management LP

            Relationship likelihood: Average

            Partner at White Oak Equity Partners LLC

            Relationship likelihood: Average

            Associate at Pomona Capital LP

            Relationship likelihood: Average

            Founder at The Catalyst Capital Group, Inc. - Canada

            Relationship likelihood: Average

            Reveal deeper insights into your organization's relationships
            with RelSci Contact Aggregator.

            Empower Your Business Applications with Industry-Leading
            Relationship Data from the RelSci API.

            Get Contact Information on the
            World's Most Influential Decision Makers.

            Discover the Power of Your Network with
            RelSci Premium Products.

            The University of Michigan (UM, U-M, UMich, or U of M), frequently referred to as simply Michigan, is a public research university located in Ann Arbor, Michigan, United States. It is the state's oldest university and the flagship campus of the University of Michigan. It is one of the original eight Public Ivy universities and is one of t he founding members of the Association of American Universities. It has been ranked among the top five research universities in the US, and among the top 20 universities in the world. U-M also has satellite campuses in Flint and Dearborn.

            Washington University School of Law (WULS) is a private American law school located in St. Louis, Missouri.[1] The law school is one of the seven graduate and undergraduate schools at Washington University in St. Louis. Founded in 1867, the School of Law is the oldest continually operating private law school west of the Mississippi River.

            Pomona Management LLC (Pomona Capital) is an active manager purchasing secondary interests in existing partnerships, by investing in new partnerships, and by co-investing alongside buyout funds in individual companies.Pomona Capital also co-invests alongside buyout funds in individual companies. Their co-investment strategy is based on le veraging the firm's deep relationships and analytical expertise to invest directly in high quality companies, alongside leading buyout managers across a range of industries. They invest with leading buyout funds in the US, Europe and Asia.

            Duff provides as array of non-correlated investment products, both alpha and beta, in a way that maximizes the benefits of non-correlated diversification. The firm is an open architecture model that includes their own proprietary strategies as well as the services and capacity of leading external managers.Duff's products are skills-based alpha strategies that provide both attractive risk-adjusted returns and sustained low correlations to the broad asset classes of equities, fixed income and real assets.Exposures in each asset class include:Equity (Alpha: long/short, stat arbitrage, private equity)Fixed income (Alpha: fixed income arbitrage)Credit (Alpha: credit arbitrage, distressed)Currency (Alpha: global macro)Volatility (Alpha: convert arbitrage, long volatility)Commodities and other real assetsReal estate

            FrontPoint Partners employs a variety of hedging strategies including absolute return, multi-strategy, quantitative equity arbitrage, distressed securities, global fixed-income relative value, convertible arbitrage, long/short equity, market neutral, global emerging markets, and quantitative macro. They use fundamental analysis with a bot tom-up stock selection approach. In general, the firm invests in the stocks of US companies in the technology services, utilities, industrial services healthcare technology, energy minerals and finance sectors. They invest across all market-caps, with emphasis on the stocks of large-cap companies. FrontPoint Partners maintains a very high turnover rate


            Spiritual leaders mourn passing of Rabbi Glassman

            It is an honor for Jews to die during High Holy Days the holiest period of the Jewish year. This final tribute was given to Rabbi Bernard Glassman who died Tuesday at the age of 67.

            The spiritual leader of Tifereth Israel Synagogue for 25 years Rabbi Glassman was also a history professor lecturer researcher in Anglo-Jewish history at Harvard University the co-founder of the Center For Jewish Culture at UMass Dartmouth and author of three books.

            Rabbi Glassman made a profound impact on the Greater New Bedford community and there was an outpouring of sadness at the news of his passing. He was remembered as an outstanding leader teacher scholar friend and colleague.

            "We lost a wonderful personality a man of great erudition well-liked by his colleagues in the clergy both Jewish and non-Jewish alike" said Rabbi Raphael J. Kanter of Tifereth Israel congregation. "He was a man with a solid commitment to interreligious dialogue."

            The Very Rev. Constantine S. Bebis pastor of St. George Greek Orthodox Church said that he had shared wonderful moments with Rabbi Glassman in ecumenical ministry.

            "He was a very dear friend of mine" the Rev. Bebis said. "He was an outstanding Biblical scholar and a superb preacher. I developed a deep respect appreciation and affection for him."

            The Rev. Marc H. Bergeron ecumenical officer for the Diocese of Fall River said that both he and Rabbi Glassman arrived in New Bedford more than 30 years ago at the time of the race riots.

            "We came to know each other well going to various meetings and to court" the Rev. Bergeron said. "He was a delightful gentleman a scholar and a wonderful preacher."

            Sonia Kobrin joined Tifereth Israel Synagogue about the same time Rabbi Glassman became its spiritual leader and she credits him with deepening her spirituality.

            "He was a really determined person with an incredible sense of humor and just so knowledgeable" Mrs. Kobrin said. "He could bring you to that knowledge and spiritual base without your feeling overwhelmed. He let you work at your own journey let you climb your ladder at your own pace."

            Church Women United President Pamela Cole praised Rabbi Glassman for his support of women leaders in organized religion.

            "I will always remember him for his emphasis on the responsibility of every individual on having a personal relationship with God" the Rev. Cole said.

            The Rev. Dr. Edward R. Dufresne executive minister of the Inter-Church Council of Greater New Bedford said that Rabbi Glassman knew the power and joy of working with other people of faith for the good of the community.

            "Perhaps his greatest gift was doing what rabbis are called to do -- to be a teacher the Rev. Dufresne said. "Many in this community of many different faiths sat at the feet of this teacher and found that not only were their lives changed their lives were transformed from what they learned from him."

            Rabbi Glassman leaves his wife Dr. Susan Glassman his son Arthur and his wife Lori of New Bedford and his daughter Vivian and her husband David along with their daughters Laura and Anna of Newton.

            Rabbi Glassman affectionately referred to his granddaughters as his "little jewels."

            Linda Andrade Rodrigues is The Standard-Times religion editor.

            This story appeared on Page A3 of The Standard-Times on September 23 2004.


            Engagement Clergy

            Rabbi Nicole Auerbach Director of Congregational Engagement
            .(JavaScript doit être activé pour afficher cette adresse e-mail)
            (212) 838-5122 ext. 4042

            Rabbi Nicole Auerbach joined Central Synagogue full-time in 2016, as the Reform Movement’s first-ever Rabbi for Small Groups. She now serves as Central’s Director of Congregational Engagement, directing a wide-range of adult programming. She oversees Central’s “CORE Groups” initiative, which creates and supports lay-led groups of congregants that come together on a regular basis to discuss Jewish ideas, explore shared passions, and build relationships. She also plans trips, retreats, and other special programs geared toward connecting members more deeply with one another, with Central, and with Jewish tradition. Rabbi Auerbach is the author, with Dr. Ron Wolfson and Rabbi Lydia Medwin, of The Relational Judaism Handbook, which offers a step-by-step guide to building deeper relationships within Jewish communities and institutions.

            Rabbi Auerbach also leads Central’s new “Mishkan” Shabbat morning service, an intimate, participatory service that allows our members to dive deep into both prayer and Torah.

            Ordained by HUC-JIR in New York, Rabbi Auerbach serves as a member of the CCAR delegation to the North American Board of the Union for Reform Judaism.

            As a rabbinical student, Rabbi Auerbach was a Rabbis Without Borders Rabbinical Student Fellow and a Daniel and Bonnie Tisch Rabbinical Fellow. She traveled with the American Jewish World Service to El Salvador as part of its Rabbinical Student Delegation, and served as a founding member of AJWS’s New York Action Committee.

            Before rabbinical school, Rabbi Auerbach worked as an attorney for 10 years, first as a federal public defender, and then as a media lawyer specializing in First Amendment issues. She lives on the Upper West Side with her husband and two daughters, Catherine and Vivian, who are active members of our LCLJ community.

            Rabbi Sarah Berman Director of Adult Education
            .(JavaScript doit être activé pour afficher cette adresse e-mail)
            (212) 838-5122 ext. 1009

            Rabbi Sarah Berman joined Central as Rabbi and Director of Adult Education in the summer of 2020 after serving the Central community for two years as a rabbinic intern. Her teaching focuses on Jewish art, history, and material culture, as well as on text and prayer.

            Growing up as part of a strong Reform community in Madison, Wisconsin, Rabbi Berman was active in Jewish life from an early age. She earned her bachelor’s and master’s in archaeology and art history at Brown University, where she was also active in the Reform chavurah. She then worked for more than a decade at the Seattle Art Museum, researching the museum’s broad permanent collections and serving as curatorial lead for the collections of Ancient Mediterranean and Islamic Art. While in Seattle, she also developed and taught courses for children, teens, and adults in Jewish communal settings.

            She is a recipient of fellowships from ARZA, the UJA-Federation of New York, and T’ruah: The Rabbinic Call for Human Rights, as well as the Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion Tisch Fellowship. She is a docent at the Museum at Eldridge Street in New York City, and has worked with the Women’s Prison Association Hopper Home and Hour Children, organizations serving women transitioning from incarceration to independence. She served as rabbinic intern at Temple Sinai of Bergen County in New Jersey and Central Synagogue, and was a Tisch intern at Congregation Emanu-El of the City of New York and its Streicker Center for public programming and community education.

            Rabbi Hilly Haber Director of Social Justice Organizing and Education
            .(JavaScript doit être activé pour afficher cette adresse e-mail)
            (212) 838-5122 Ext. 4034

            As Director of Social Justice Organizing and Education, Rabbi Haber works with the lay leaders in our Community Organizing Leadership Team (COLT) on systemic justice questions such as criminal justice reform and immigration, as well as on other areas of our social justice programming.

            Rabbi Haber also has taught men and women on Rikers Island through Manhattan College. She and her wife, Rabbi Rachel Marder of Congregation Beth El in New Jersey, are the rabbinic chaplains at Northern State Prison in Newark, NJ.

            Ordained at Hebrew Union College, Rabbi Haber was a Wexner Graduate Fellow and a Tisch Fellow. She previously served as the Director of Urban Mitzvah Corps in New Brunswick, NJ, as an intern at Temple Beth Jacob in El Centro, CA, and an intern with the Central Conference of American Rabbis (CCAR). She is a contributor to CCAR Press’s book, Moral Resistance and Spiritual Authority: Our Jewish Obligation to Social Justice.

            Rabbi Haber is currently pursuing her PhD at Union Theological Seminary. Prior to joining Central, she was a student rabbi at Temple Emanu-El in Westfield, NJ. Rabbi Haber earned a BA from Mount Holyoke College and a Master of Theological Studies from Harvard Divinity School. Rabbi Haber, along with Rabbi Ross, helped lead the Spartan Race team during their time at Hebrew Union College. Originally from New York, she lives in New Jersey with her wife.

            Rabbi Rebecca Rosenthal Director of Youth and Family Education
            .(JavaScript doit être activé pour afficher cette adresse e-mail)
            (212) 838-5122 ext. 4031

            Rabbi Rebecca Rosenthal joined Central Synagogue in the summer of 2015 as the Director of Youth & Family education. Prior to coming to Central, Rabbi Rosenthal was the Director of Children and Family Education at IKAR, a nationally recognized, innovative spiritual community in Los Angeles. While at IKAR, she reimagined and redesigned the religious school, supervised the Early Childhood Center from its creation to present and created the IKAR Teen program. She also taught in IKAR’s adult education program and participated in pulpit and pastoral duties. Prior to IKAR, Rabbi Rosenthal was the Director of Education at Congregation B’nai Zion in El Paso, TX and the Youth & Family Shabbat and Holidays coordinator at B’nai Jeshurun in New York City. She has been involved in numerous national conversations about the future of congregational education, including the Conservative Moment’s Taskforce on Congregational Education and the ReFrame Initiative, to examine and implement experiential education in a religious school setting.

            Rabbi Rosenthal is a native New Yorker, having grown up on the upper west side and attended Dalton. She received a BA from Yale University and was ordained as a Rabbi from the Jewish Theological Seminary in 2009. She also received a Master’s Degree in Jewish Education and was a Wexner Graduate Fellow. She lives on the east side with her husband, Dr. Adam Arenson, a professor of American History at Manhattan college and their three children, Simon, Leo and Madeline.

            Rabbi Lisa Rubin Director, Center for Exploring Judaism
            .(JavaScript doit être activé pour afficher cette adresse e-mail)
            (212) 838-5122 Ext. 5002

            Rabbi Lisa Rubin joined Central Synagogue in June 2010. She was ordained from the New York campus of Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion in 2006. As a rabbinical student, Rabbi Rubin served congregations in Brookhaven, Mississippi, and Worcester, Massachusetts, co-edited the HUC student publication, and trained as a chaplain at the Jewish Healthcare Chaplaincy in New York City. After ordination, she served Temple Beth-El of Great Neck for three years. In each of those years, she was selected as the Jewish leader for Project Understanding, a foundation on Long Island that sends Catholic and Jewish teens to Israel after a period of interfaith study.

            Rabbi Rubin graduated from the University of Michigan with honors, after which she worked in youth marketing and advertising at Leo Burnett in Chicago before beginning her rabbinical career.

            Rabbi Rubin currently serves on the boards of Elem, a nonprofit organization that aids youth in distress in Israel, and United Hatzalah, a nonprofit organization of first medical responders in Israel.

            She resides in Westchester with her husband and three children.

            Rabbi April Davis Rabbi in Center for Exploring Judaism
            .(JavaScript doit être activé pour afficher cette adresse e-mail)
            (212) 838-5122 Ext. 4044

            Before she became a rabbi, Rabbi April Davis taught English literature at an independent boarding school. She then served as a student rabbi at Temple Beth Yehuda in Lock Haven, PA and as a Tisch fellow at Temple Micah in Washington D.C. She has also worked as a chaplain intern in the palliative care department at Mount Sinai Hospital. Rabbi Davis is extremely passionate about teaching and learning with both teens and adults, and has led courses on myriad subjects including Hebrew, Israel, and liturgy.


            Download this Page

            Download this Issue

            Partager

            Something wrong?

            Something wrong with this page? Report problem.

            Rights / Permissions

            The University of Michigan Library provides access to these materials for educational and research purposes. These materials may be under copyright. If you decide to use any of these materials, you are responsible for making your own legal assessment and securing any necessary permission. If you have questions about the collection, please contact the Bentley Historical Library at [email protected]

            If you have non-permissions questions about the collection, please use the contact form. If you have concerns about the inclusion of an item in this collection, please contact [email protected]

            June 03, 1949 - Image 8

            NW Hebrew Cong. Men's Club to Fete Kottler to Be Guest
            Bowling Champions Sunday Night
            Artist at Beth El's
            The Northwest Hebrew Con- elected head of the league. Other 99th Annual Dinner

            Congregation Men's Club Bowling officers elected for the 1949-50
            League will crown the chain- season are David Holtzman an
            pionship winners of the 1948-49 Robert Trepeck, vice presidents
            season at the annual banquet, David Penner, treasurer Robert
            Sunday evening, June 5, at the Ettinger, secretary Dr. Morris
            synagogue social hall. Botwin, secretary Manny Ja-
            Members of the first place cobs, secretary I. Goodman Co-
            teams are: RED DIVISION: hen, recording secretary. Les
            Capt. Herman L. Raznick, Al H. board of directorS will list Al-
            Winer, Ted Zipser, Irving Hirsch fred L. Brook, Irving. Lash, Sol
            and Harry oRsen. WHITE DI- Mannheimer, Abbie Glassman
            VISION: Capt. Louis Glassman, and Max N. Haidy.
            Alfred L. Brook, Bernard Miller, Fred Wolfe of WXYZ will MC
            Milton Singer, and Jack Lieber- the affair. John Brennan, mimic,
            homme. BLUE DIVISION: Capt. will highlight the entertainment,
            Robert L. Cohen, Ernest Zipser, with music by Delridge and
            Ted Glass, Afrom Block and Max Gorrell.
            Brose. •
            Alfred Helfgott, David B.
            The banquet also will mark Aaron. Alfred L. Brook, Arthur
            the passing of the presidential Schultz and Robert Ettinger
            gavel from Max N. Haidy to form the committee in charge
            Herman L. Raznick, newly of the banquet.

            Shaarey Zedek YPS
            To Present 2nd Play

            Shaarey Zedek. YPS will pre-
            sent its second dramatic pro-
            duction of the year at 8:30 p. m.,
            Thursday, June 9, at the Shaar-
            ey Zedek Social Hall.
            Directed by Leonard Jaslove,
            the group will present a three-
            act mystery entitled "A Murder
            Has Been Arranged," by Emlyn
            Williams.
            Members of the cast are Betty
            Mamlin, Jack Stein, Irene Papke,
            Rudy Straus, Pearl Schechter,
            Helen Noble, Murray Purnell,
            Stern S. Morgan and Alice Sobel.
            Tickets may be purchased
            from members or at the door.
            For information, call May Zorn,
            TY. 6-4386.

            Hapoel Hamizrachi's
            Next Meeting, June 5

            Levitt Re-Elected
            By Men's Club of
            Temple Israel

            .MiScha Kottler, nationally fa-
            mous concert pianist and music
            director of radio station WWJ,
            will be the guest artist at the
            99th annual congregational din-
            ner meeting of Temple Beth El,
            at 6:30 p. m., Monday, June 13,
            in the Temple Social Hall.
            Following the dinner, which
            will be prepared and served by
            the Sisterhood under the direc-
            tion of Mrs. Harry Jacobson,
            there will be reports by Dr. Her-
            bert I. Kallet, president of the
            temple, and Dr. B. Benedict
            Glazer. This will be followed by
            the election and installation of
            officers and trustees. .
            The meeting is open to mem-
            bers of the temple and their
            wives. Reservations for the din-
            ner can be made at the Temple
            Bureau.

            Maurice H. Levin was re-
            elected president. of Temple Is-
            rael Men's Club for another one
            year term at the final meeting
            held at the Statler Hotel, Tues-
            day, May 24.
            Elected vice presidents were
            Harry L. Pliskow, Sol R. Colton,
            Reuben Levine and Sol I. Stein.
            Irving A. Levy was elected re-
            cording secretary, Nathaniel
            Pernick, corresponding secre-
            tary Joseph Silver, financial
            secretary, and Harry Landsman,
            treasurer.
            Elected to serve on the board:
            Robert Anspach, Ellis Fishman,
            William P. Greenberg, Irving
            Holtzman, Benjamin Keywell,
            Nathan King, Selden Koblin,
            Nathan Kolb, Elizabeth LaBret, 8
            Louis Lazarus, Joseph Levin,
            Jack Lewis Albert Millman,
            Louis Millman, Dore Novitz, Paul
            Segal, Harry Singer, Morris
            Stein, Irving Wartell and Arthur
            Weber.
            Featuring the program were
            technicolor films of the ground
            breaking ceremonies of the new
            temple and address by Louis H.
            Schostak, chairman of the build-
            ing committee of Temple Israel,
            Harry C. LeVine, vice president
            of Temple Israel, and William
            Edward Kapp, architect.

            A regular business-cultural
            meeting of the Hapoel Hamizra-
            chi will be held on Sunday eve-
            ning, June 5, at the home of Dr.
            and Mrs. Max Kapustin, 2494
            Pingree.
            A talk on "The History of Re-
            ligious Zionism" will be deliver-
            ed by Rabbi Leo Goldman. Cette
            talk, part of a series of lectures,
            has been arranged by the pro-
            gram committee, headed by Dr.
            Kapustin and Mrs. Zelda Selmar,
            chairman and co-chairman, re-
            spectively.
            The business agenda includes
            preparations for the group's rep-
            resentation at the forthcoming
            26th Annual National Conven-
            The seventh grade of the
            tion of the Hapoel Hamizrachi Bnai Moshe religious school is
            of American in Fallsburgh, N. Y. planning a program for their
            graduation day on June 12. The
            feature of the program is to be
            a play "The Good Fairy" based
            on the life of Rebecca Gratz,
            the founder of the first Sunday
            School in Philadelphia in 1838.
            The play was adapted by Ben-
            ita Rovin, a seventh grade stu-
            Services for the Feast of She- dent. All the parts in the play
            vuoth will be held at Temple are to be taken by seventh grade
            Beth El, at 10:30 a.m. Friday, students. The part of Rebecca
            June 3. Rabbi Akselrad will will be acted by Regina Curtis
            preach.
            and Marcia Gerber. Others in
            The annual Confirmation serv- the cast are Stanley Iczkovitz,
            ice for confirmands and their Roberta Jacobs, Evelyn Klepner,
            parents will be held at 8:15 p.m. Vivian Kline, Lorraine Kuhn,
            this evening. Following the serv- Billy Leichtman, Janet Label,
            ice, Dr. and Mrs. B. Benedict Kathleen Loeffler, Shirley Miller.
            Glazer will hold a reception in Benita' Rovin, Shirley Schane,
            the Social Hall for the 1949 Ethel Tamler and Rita Feldman.
            Confirmation Class and their
            parents.

            BM Graduates Plan
            Program For June 12

            Shevouth Service,
            Consecration Rites
            Friday at Beth El

            Plans Made for 49th
            Annual Rabbinical Fete

            Temple Israel Groups
            To Hold Joint Picnic

            The Second Annual Picnic of
            The 49th annual convention Temple Israel will be held Sun-
            of the Rabbinical Assembly of day, June 19. at Lola . Vallée
            America, whose 450 members Park, beginning at 12 noon.
            serve congregations in every
            There will be games and con-
            part of the United States and tests for all age groups, prizes,
            Canada, will center on the entertainment and free pop and
            theme of the "Demands of the ice-cream. Each family should
            New Diaspora."
            pack its own picnic basket.
            It will be held June 20 to 23
            Co-chairmen of the picnic
            at Hotel Concord, Kiamesha committee are: Nathan Kolb.
            Lake, N. Y., according to an an- Men's Club, Mrs. Maurice Jack
            nouncement by Rabbi David Kimelman, Sisterhood, and Wil-
            Aronson of Minneapolis, Assem- liam Singer, Temple Israel
            bly. president.
            . Youth,


            For general Park & Recreation Department information you can call (619) 525-8213 or use the My Park web comment form

            Rancho Bernardo-Glassman Recreation Center

            18448 West Bernardo Drive
            San Diego, CA 92127
            (858) 538-8129

            Recreation Center Hours

            lun 10:00am - 8:00pm
            Tues 9:30am - 9:30pm
            Wed 10:00am - 8:00pm
            Thurs 9:30am - 8:30pm
            Fri 11:00am - 8:00pm
            Sam 9:00am - 5:00pm
            Sun Fermé

            Class Registration and Permitting Hours

            lun 12:00pm - 4:00pm
            Tues 1:00pm - 8:00pm
            Wed 12:00pm - 4:00pm
            Thurs 1:00am - 6:00pm
            Fri 12:00am - 4:00pm
            Sam 10:00am - 4:00pm

            *Times are subject to change

            Installations

            The recreation center and park are located on 38 acres that offer two play areas, eight ballfields, two outdoor basketball courts, six tennis courts, areas for lawn bowling, a gazebo, a senior center, an indoor gymnasium and rooms available for rent. Call the center for details.


            Voir la vidéo: Viviane Chidid - Sadik Lady (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Jedidiah

    Bravo, magnifique idée et est dûment

  2. Khentimentiu

    Je félicite, cette pensée admirable doit être précisément à dessein

  3. Brenton

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis sûr. Je peux le prouver. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  4. Ryley

    Quel sujet incomparable



Écrire un message