Sacajawea



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Sacajawea (Bird Woman) était la femme indienne qui a aidé à diriger la célèbre expédition de Lewis et Clark dans l'océan Pacifique.

Débuts

Sacajawea est née dans ce qui est maintenant l'état de l'Idaho, vers 1790. Elle est née dans la tribu Shoshone ; Cependant, lorsque Sacajawea avait environ 10 ans, elle a été capturée par la tribu Hidatsa, qui vivait près de la région actuelle de Washburn, dans le Dakota du Nord. Elle a été élevée par les Hidatsa jusqu'à ce qu'elle et une autre femme Shoshone soient vendues au trappeur canadien-français, Toussaint Charbonneau.

L'expédition Lewis et Clark passa l'hiver 1804-1805 à Fort Mandan dans les Dakotas. Charbonneau et Sacajawea se sont joints à l'expédition lors de son passage sur la rivière Missouri. Ils ont embauché Charbonneau comme guide, et quand ils ont découvert que Sacajawea viendrait avec eux, ils ont été ravis. Après tout, une femme avec un enfant indiquerait que l'expédition était paisible et qu'elle pouvait traduire pour eux.

Sacajawea n'avait que 16 ans lorsqu'elle a donné naissance à son premier enfant au fort pendant l'hiver. Jean Baptiste Charbonneau est né en février 1805. On lui a également donné le nom Shoshone, Pomp, signifiant Premier-né.

L'expédition et la suiteContrairement à la croyance populaire, Sacajawea n'a pas "guidé Lewis et Clark à travers le continent". Elle a traduit pour eux et a offert des conseils géographiques et une confirmation dans la région de Three Forks, où elle avait vécu lorsqu'elle était enfant. Elle leur a également montré des plantes comestibles.

Le 15 août 1805, alors que l'expédition traversait le Continental Divide, Sacajawea a été réunie avec sa tribu Shoshone. Elle apprit que toute sa famille était décédée à l'exception de deux frères et du fils de sa sœur aînée. L'un de ses frères, Cameahwait, était le chef. La tribu a accepté de vendre des chevaux et de la nourriture au groupe. Son frère a esquissé une carte du pays vers l'ouest et leur a fourni un guide, Old Toby. Il les a conduits à travers les montagnes en toute sécurité sur leur chemin vers l'océan Pacifique.

En 1806, une fois l'expédition terminée, Sacajawea, son mari et son fils retournèrent à Fort Mandan. Le capitaine Clark a écrit à Charbonneau et l'a invité à venir à St. Louis, Missouri avec sa famille. Il a accepté et ils ont déménagé près de Saint-Louis, où Jean Baptiste a été scolarisé. Cependant, en mars 1811, Charbonneau vendit ses terres à Clark et retourna avec Sacajawea dans les Dakotas. Ils ont laissé leur fils à St. Louis avec le capitaine Clark, afin qu'il puisse poursuivre ses études. Le capitaine Clark était l'agent des Indiens de l'achat de la Louisiane à l'époque.

Sacajewa disparaît de l'histoire

Après ce point, ce qui est arrivé à Sacajawea est incertain. Deux histoires différentes existent ; ni est soutenu par aucune preuve. La première histoire est qu'elle est décédée le 20 décembre 1812. Cela provient des archives de John C. Luttig, le greffier de Fort Manuel, dans le Dakota du Sud. Il écrit : « Ce soir, la femme de Charbonneau, une squaw Snake [Shoshone], est morte de fièvre putride. C'était une bonne et la meilleure femme du fort, âgée d'environ 25 ans. Elle a laissé une belle petite fille. John Luttig est retourné à Saint-Louis avec un bébé qu'il a appelé "Lizette de Sacajawea". Il avait demandé à être son tuteur, avec un garçon appelé "Toussaint", mais les registres montrent que son nom est barré et que celui du capitaine William Clark est écrit. Le fils de Sacajawea, Jean Baptiste, s'appelait également Toussaint.

L'autre histoire vient de la tradition orale Shoshone. Il affirme que Sacajawea n'est pas morte en 1813, mais est finalement retournée dans sa tribu dans la réserve de Wind River. Cette tradition prétend qu'elle y est décédée le 9 avril 1884, membre vénéré et influent de la tribu. Ses restes seraient enterrés entre ceux de son fils, Jean Baptiste, et le fils de sa sœur, Bazil, qu'elle a adopté. Un monument de la femme appelée Sacajawea est au-dessus de la tombe de la réserve. De nombreux récits de personnes vivant à cette époque indiquent que c'est Sacajawea qui a voyagé avec Lewis et Clark jusqu'aux grandes eaux et que la femme décédée au fort Manuel était une autre épouse de Toussaint Charbonneau.

Sacajawea a été honorée en ayant une rivière, un pic et un col de montagne qui portent son nom. Des monuments et des mémoriaux lui sont dédiés à Portland, Oregon, Armstead, Montana, Three Forks, Montana, Bismarck, Dakota du Nord, et Lewiston, Idaho.


Voir aussi Dirigeants amérindiens importants et Femmes importantes et célèbres en Amérique.


Voir la vidéo: Sacagawea, The True Story - The Lemhi Shoshone Guide of the Lewis and Clark Expedition (Août 2022).